Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La journée d'Alice (jeudi, 11 mai)

Publié le par Saintex

Ce matin, Darina et moi, nous nous sommes réveillées à 6h30, nous nous sommes préparées, puis nous sommes descendues pour le petit déjeuné. Lorsque nous avions fini, nous sommes remontées en haut pour boucler notre valise et récupérer nos téléphones. Par la suite, nous avons pris place dans l'autocar où nous y sommes restés pour 1h30. Plusieurs élèves, dont moi et Darina avons dormi durant le trajet. Pendant un moment, nous avons longé la plage d'Omaha Beach.  Arrivés à la Pointe du Hoc, grâce aux connaissances de Mme Clavette (senior), nous avons appris sur les difficultées que les américains ont dû affronter et sur le déroulement de leur plan. Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le site historique où Darina et moi avons pris des photos dans les trous de bombes. J'ai ou observer, au loin, la mer Manche, des sentiers qui longeaient la côte Normande, plusieurs fils barbelés et des refuges souterrain. Vers 9h30, nous avons regagné l'autocar pour se rendre au cimetière Américain. Là-bas, nous avons tous étés choqués de voir autant de pierres tombales. Je me suis promenée avec Darina pendant environ 30 minutes avant de se rendre dans le bus pour retourner à Marolles. Dans le bus, plusieurs regardaient des séries télévisées, d'autres dormaient, pendant que d'autes se plaignaient qu'il fessait trop chaud et qu'ils avaient faim. Vers 12h45, nous nous sommes finalement arrêtés pour dîner. Après avoir mangé, nous sommes retournés dans le bus. Quelques heures plus tard, nous sommes arrivés au collège où nous avons joué au volley et au fresebee en attendant nos corrrespondants. À 16h30, Eva est venue me chercher. Nous nous sommes préparées puis nous sommes parties en direction de la salle des fêtes à Cheptainville. Vu que je suis arrivée un peu tôt, j'ai parlé avec Madison et Naomi. Environ 40 minutes plus tard, l'embiance de la fête était lancée. Durant la soirée, j'ai alterné entre prendre une poignée d'Haribos de parler, de rire, de danser (avec Darina, Madison, Daphné, Gabrielle et Talyssa) puis d'aller me rafraîchir dehors. Lors de cet évènement, je pouvais sentir la complicitée qui s'était développée entre les Canadiens et les Français mais aussi avec leur famille.  Vers la fin de la soirée, nous avons eu la chance de s'exprimer sur notre expérience et sur notre amitiée entre correspondants. À 23h30, la soirée s'est terminée et nous sommes retournés à la maison. J'étais ravie de pouvoir aller me coucher près cette belle, mais épuissante journée. 

Commenter cet article